Semaine sans télé

Direction Saint-Mars-du-Désert

La Voix lactique 2016, le 15 avril  (20h30)

Une semaine pour se  libérer de l’attraction cathodique et de son action particulièrement dévitalisant sur les projets de vie. Une semaine pour tracer ensemble l’esquisse de ce que pourrait être une vie basée sur le partage et la coopération plutôt que sur le profit et la compétition

L’ASMA est de retour!

Direction Sautron

Tous les chemins mènent quelque part…

Le  12 Mars 2016, 20h00

Tous les chemins mènent quelque part… l’important c’est d’en prendre un…

Didier Hamon nous invite à embarquer dans son voyage imaginaire où la saveur des choses de la vie vous excite les papilles du bonheur… Ça se passe aux Champ-de-Mont, le point culminant de Bouvron ! Juste à l’endroit où va apparaître la Grande Roue des jeux de la chance de la Fortune
Premier prix ….  un voyage Bouvron-Roquefort tout inclus!

Histoire d’un morceau de terroir oublié, rangé au fond de nos tiroirs à rêve.

 

Maison de retraite en fête

Direction Héric

Spectacle : La Voix Lactique

Le 9 Mars 2016 à 14h30

Au travers de portraits parfois insolites, souvent   truculents… comme Double Maître, Miché le sabotier… ou encore… les Soeurs Cadiot… Didier Hamon vous invite à un voyage conté au milieu de cette ruralité des années… d’un petit village du Bouvronnais. Échappant aux autoroutes de la mondialisation, le conteur nous emmène sur les sentiers de la sensualité et du savoir vivre ensemble…

En cheminant dans ses légendes fromagères issues de son terroir imaginaire, on réveillera peut-être en nous cette force inspirante qui crée, encore plus aujourd’hui, notre propre vitalité.

Et c’est partie pour 2016

La Route du Fromager Ambulant au Salon de l’Agriculture de Paris ?

Direction Paris!

Du  26 février au 28 février 2016

Le plus grand salon pour les contes et les fromages ! J’imagine qu’il y aura du monde…

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.  »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.